À propos
Précédent

Moins Trente Deux

L’inspecteur Rönaldur Svensson, surnommé Rön par ses collègues, était de sale humeur.

Réveillé par un coup de fil insistant dès six heures, alors qu’il finissait son petit déjeuner à base de vin acide et d’yeux de mouton farcis aux champignons marinés dans de l’huile de narval.

Son adjoint, Olafur Kømsi, lui avait tout décrit, d’une voix surexcitée.

Encore un meurtre atroce, à exactement soixante-six kilomètres de Reykjavik. Le tueur en série qu’il recherchait depuis trois ans avait encore frappé.

Il imaginait déjà la mise en scène macabre : cadavre savamment découpé, mise en scène chamanique et indices à la pelle pour continuer le jeu du chat et de la souris. Les journaux allaient adorer.

Alors l’inspecteur raccrocha et fit un long sms au tueur en série (qu’il connaissait déjà depuis trois cadavres).

Tu me les brises menu, il fait moins trente-deux dehors, j’ai encore de la tripe de phoque aux airelles à déguster. Next time, peut-être ? Rön.

JV
Suivant